Io, fille d'Inachus, a, un jour disparu alors qu'elle revenait du fleuve de son père car Jupiter en est tombé amoureux. Jupiter lui avait indiqué un chemin qu'il voulait qu'elle suive pour la séduire. La première réaction de celle-ci fut de fuir. Jupiter eu, pour finir, raison d'elle en se transformant en nuages pour la séduire.

Il la transforma ensuite en vache pour ne pas que Junon, sa femme, sache que son mari la trompait une fois de plus. Junon posa des questions à Jupiter a propos de cette vache. Celui-ci, pour éviter de dire la vérité, répondit que la vache était née de la terre. Puis, Junon demanda à Jupiter de lui donner la vache. Pour ne pas se trahir tout seul, il accepta. Elle donna donc la transformée à Argus, monstre ayant cent yeux dont deux seulement pouvaient dormir. Celui-ci laissa la vache « libre » la journée mais la nuit il l’enfermait et la ligotais. Il est impossible pour Io de s’exprimer depuis sa métamorphose. Io est désespérée, personne ne la reconnait : ni les naïades, ni son propre père. Malgré cela, elle attendrit son père et ses sœurs à sa façon. C’est alors qu’elle trouve le moyen de communiquer : grâce à ses pattes. Son père connait dorénavant le sort de sa fille. Mais Argus interrompt leurs retrouvailles et arrache Io des bras de son père. Jupiter ne supporte plus cette situation. Il fait donc appelle à Mercure pour tuer Argus. Pour descendre sur terre, Mercure emporte le caducée, son casque et ses ailes. Une fois sur terre, il laisse son casque et ses ailes et utilise son caducée pour rassembler un troupeau de chèvres pour approcher Argus, tout en jouant du chalumeau. Le monstre aux cent yeux fut rapidement séduit par la mélodie ; Mercure fut alors invité à continuer de jouer.

Mercure répondit que parmi les Hamadryades(Nymphe des bois qui naissait et mourait avec l'arbre dont la garde lui était confiée.), paraissait avec éclat une naïade (Divinité des rivières et des fontaines) que les nymphes appelaient Syrinx. Celle-ci avait échappée à la poursuite des Satyres et celle des dieux des bois et des campagnes. On aurait pu la prendre pour la fille de Latone. Ensuite le dieu Pan descendit du Lycée et lui adressa un discours...
Mercure expliqua comment la Nymphe avait fui par des sentiers difficiles et des rives sablonneuses du paisible Ladon; et que le fleuve avait arrêté sa course. Celle-ci demanda alors de l'aide aux naïades. Mais lorsqu'il voulu raconter la fin de l'aventure, il s'aperçut que tous les yeux d'Argus ont été vaincu par le sommeil. Ensuite il coupa la tête du monstre a l'aide de son glaive. Junon recueillit les yeux d'Argus et les plaça sur les plumes de l'oiseau qui lui est consacré.
La colère de la déesse augmenta et celle-ci chercha rapidement une vengeance. Io divagua alors dans tout l'univers. Une fois au bord du Nil, elle se plaint au près de Jupiter et lui supplie pour que tout s’arrête. Jupiter conjure son épouse de se laisser convaincre: « Cessez de craindre », dit-il, « dans l'avenir; Io ne sera plus pour vous un sujet d'alarmes ». Il promet et commande au Styx d'entendre ce serment.
La nymphe retrouva enfin sa forme de jeune femme: il ne lui reste que le blanc de sa métamorphose. Mais elle craint de parler car elle a peur de mugir encore. Et de sa bouche timide ne sort que des mots irréguliers. Io eu alors un enfant, un fils, avec Jupiter qui se nommait Epaphus.